La question politique de l’indépendance de l’Artsakh reste d’actualité

François Pupponi, Président du Cercle

Le 27 décembre, l’Assemblée nationale de la République d’Artsakh a rendu publique une « déclaration sur les dangers et défis menaçant la souveraineté de la République d’Artsakh ». Cette déclaration rappelle qu’il est inacceptable de prendre position sur le statut de la République sans prendre en compte l’opinion de la population artsakhiote exprimée souverainement par ses autorités démocratiquement élues.

Le Cercle d’Amitié France-Artsakh soutient sans réserve cette position de principe de l’Assemblée nationale artsakhiote.

Continuer la lecture de « La question politique de l’indépendance de l’Artsakh reste d’actualité »

Valérie Pécresse en Artsakh

Un groupe de travail pourrait être bientôt créé à l’Assemblée nationale, annonce François Pupponi, Président du Cercle d’Amitié France-Artsakh

Valérie Pécresse, candidate des Républicains à l’élection présentielle, s’est rendue hier en Artsakh, en compagnie de deux importants de ses soutiens, Michel Barnier et Bruno Retailleau. Cette visite s’inscrit dans le cadre du déplacement en Arménie de la candidate républicaine.

Valérie Pécresse aux côté d’Araïk Haroutiounyan, Président de la République d’Artsakh.
De dos, Bruno Retailleau et Michel Barnier
Continuer la lecture de « Valérie Pécresse en Artsakh »

Le Sénat crée un groupe d’information internationale sur l’Artsakh

Le bureau du Sénat a validé la proposition de créer un groupe d’information internationale sur le Haut-Karabagh. Cette initiative vient compléter la résolution adoptée en novembre 2020 par la Chambre Haute et portant sur la nécessité de reconnaître la République du Haut-Karabagh.

« Nous félicitons chaleureusement le Sénat et son bureau, et nous nous réjouissons de cette nouvelle initiative sénatoriale qui montre encore une fois la voie à la communauté internationale. Ce groupe d’étude apporte un démenti cinglant à la politique du fait accompli et à tous ceux qui veulent voir dans l’annexion par l’Azerbaïdjan de larges pans du territoire artsakhiote un règlement de la question politique de l’Artsakh arménien » a indiqué François Pupponi, le Président du Cercle d’Amitié France-Artsakh.

Continuer la lecture de « Le Sénat crée un groupe d’information internationale sur l’Artsakh »

L’Arménie un an après

Ce mercredi 23 novembre, à l’invitation du Président Larcher, le Sénat a accueilli une grande conférence sur « l’Arménie un an après », organisée par le groupe de liaison, de réflexion, de vigilance et de solidarité avec les Chrétiens d’Orient, les minorités au Moyen-Orient et les Kurdes, président par M. Bruno Retailleau, et par l’Ambassade de la République d’Arménie en France

La question de l’Artsakh, dans le cadre plus générale de la menace que fait peser la dictature azerbaïdjanaise dans le Suc-Caucase, y a été largement évoquée

La conférence intégrale disponible sur le site du Sénat

Une intervention remarquée du sénateur Pierre Ouzoulias

Le Sénateur Pierre Ouzoulias a publié le message suivant après la rencontre qu’il a eue avec la délégation artsakhiote de passage à Paris. Un engagement de conviction pour la reconnaissance de l’Artsakh et pour le devoir de la France de contribuer à son réarmement.

Le groupe interparlementaire d’amitié France-Arménie du Sénat a reçu, à l’initiative de son président le Sénateur G.-L. Devinaz, le président de l’Assemblée nationale de la République d’Artsakh, Arthur Tovmassian, le ministre de l’administration du territoire, Hayk Khanumian, accompagnés du représentant de l’Artsakh en France, Hovhannès Guévorkian.

Les Sénatrices et Sénateurs présents ont réaffirmé avec force leur solidarité avec l’Artsakh et rappelé la résolution du Sénat pour une reconnaissance de cette République comme condition d’une paix négociée.

De g. à d., les sénateurs Pierre Ouzoulias, Brigitte Devesa, Gilbert-Luc Devinaz (président du groupe France-Arménie du Sénat), Arthur Tovmassian, Président de l’Assemblée nationale de la République d’Artsakh, la sénatrice Marie-Arlette Carlotti, Hayk Khanumian ministre de l’administration territoriale d’Artsakh et Hovhannès Guévorkian, Représentant de la République d’Artsakh en France
Continuer la lecture de « Une intervention remarquée du sénateur Pierre Ouzoulias »

Le Cercle d’Amitié reçoit une délégation artsakhiote

Le déplacement en France d’Arthur Tovmassian, Président de l’Assemblée nationale et de Hayk Khanumian, ministre de l’Administration du territoire et des infrastructures a fortuitement coïncidé avec la nouvelle agression de l’Azerbaïdjan contre l’Arménie

de g. à d. MM Hayk Khanumian et Arthur Tovmassian en présence
de François Pupponi er de l’Ambassadrice Tolmajian

A l’invitation du Cercle d’Amitié France-Artsakh, une délégation artsakhiote composée de MM. Arthur Tovmassian, Président de l’Assemblée nationale et Hayk Khanumian, ministre de l’Administration du territoire et des infrastructures est en visite en France du 15 au 19 novembre.

Continuer la lecture de « Le Cercle d’Amitié reçoit une délégation artsakhiote »

Le Cercle d’Amitié France-Artsakh fixe ses objectifs pour les mois à venir

Des membres du Cercle d’amitié France-Artsakh se sont réunis ce mardi 5 octobre, pour la première fois depuis que sa présidence est assurée par François Pupponi, afin d’échanger sur la situation et les besoins en Artsakh depuis la fin de la guerre d’automne 2020 et afin de fixer les priorités de son action pour les mois à venir.

Après avoir rendu hommage au travail remarquable de Guy Teissier, le prédécesseur de François Pupponi, notamment en matière d’élargissement du Cercle qui compte aujourd’hui près d’une centaine de membres, il a été décidé qu’un bureau exécutif serait formé dans un délai d’un mois pour aider son président à coordonner l’action du Cercle.

Continuer la lecture de « Le Cercle d’Amitié France-Artsakh fixe ses objectifs pour les mois à venir »

Artsakh: La politique du fait accompli ne passera pas

François Pupponi, Président du Cercle

Le 27 septembre 2020, il y a un an jour pour jour, avec l’aide de la Turquie et de mercenaires étrangers de plusieurs groupes terroristes du Moyen-Orient, l’Azerbaïdjan lançait une offensive militaire contre la République d’Artsakh. Cette agression a été réalisée au mépris des engagements pris par le régime Aliev et s’est conclue par un nouveau cessez-le-feu conclu le 10 novembre 2020. Cette entreprise de destruction se traduit par l’occupation de nouvelles et larges portions du territoire artsakhiote par les forces armées azerbaïdjanaises, par la destruction systématique du patrimoine culturel arménien de ces territoires, par des crimes de guerre sans nombres perpétrés par le régime de Bakou et par l’épuration ethnique systématique et totale des zones conquises de sa population arménienne. Ces zones sont aujourd’hui vides de population à l’exception des troupes d’occupation.

Continuer la lecture de « Artsakh: La politique du fait accompli ne passera pas »

La Maison Paul Eluard ressuscite l’avenir en Artsakh

La Maison Paul Eluard, centre de la Francophonie en Artsakh a inauguré ses nouveaux locaux ce mardi 14 septembre à Stepanakert, capitale du pays, en présence des plus hautes autorités de la République et d’une importante délégation française, dont de nombreux membres du Cercle d’Amitié.

« Cette inauguration atteste de la détermination commune de la République d’Artsakh et de ses amis français à assurer aux Artsakhiotes un avenir à la hauteur de leurs ambitions » a déclaré François Pupponi, le Président du Cercle. « Avec ce bâtiment flambant neuf, la Maison Paul Eluard sera plus que jamais l’instrument privilégié de la formation professionnelle et des collaborations entre l’Artsakh et les territoires de France, leurs associations et leur citoyens » a-t-il poursuivi.

Continuer la lecture de « La Maison Paul Eluard ressuscite l’avenir en Artsakh »