Entrée au Panthéon de Missak Manouchian : symbole de l’engagement des Arméniens pour la France

Missak et Mélinée Manouchian

Mercredi 21 février 2024, Paris, jour historique pour la France, mais également pour l’Arménie. L’entrée de Missak Manouchian au Panthéon est un événement historique pour nos deux pays, une reconnaissance d’un « français non par le sang reçu, mais par le sang versé ».

Le sacrifice de Missak Manouchian témoigne de l’engagement de tous les Arméniens envers la France, au nom de ce lien indéfectible qui trouve ses racines il y a dix-sept siècles.

Parmi les vingt-trois hommes fusillés au Mont-Valérien le 21 février 1944 figurait son ami Armenak Manoukian, natif de Chouchi, ville d’Artsakh tombée aux mains de la dictature azerbaïdjanaise en octobre 2020. Le groupe Manouchian comptait de nombreux autres Arméniens, H. Tebirian exécuté à Trondes, mais aussi H. Karayan, A. Tchakarian, A. Konstantinian, M. Mavian, D. Vosguiritchian, qui furent envoyés à Bordeaux, à Lyon ou en Meurthe-et-Moselle après l’exécution de leur chef.

Continuer la lecture de « Entrée au Panthéon de Missak Manouchian : symbole de l’engagement des Arméniens pour la France »

L’Assemblée nationale s’apprête à dénoncer le nettoyage ethnique des Arméniens du Haut-Karabagh par l’Azerbaïdjan

Mercredi 14 février, la commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale a adopté une proposition de résolution présentée par Anne Laurence Petel, Rapporteure et Présidente du groupe d’amitié France-Arménie, visant à dénoncer le nettoyage ethnique au Haut-Karabagh, à soutenir militairement l’Arménie, et à sanctionner l’Azerbaïdjan en cas de violation de l’intégrité territoriale de la République d’Arménie.

Exécution à bout portant de prisonniers arméniens par les
tueurs azerbaïdjanais sur le territoire arménien le 13 septembre 2022

Continuer la lecture de « L’Assemblée nationale s’apprête à dénoncer le nettoyage ethnique des Arméniens du Haut-Karabagh par l’Azerbaïdjan »

Engagement pour l’Artsakh : Défense des Droits Fondamentaux

La Commission pour la Défense des Droits Fondamentaux du Peuple d’Artsakh a récemment publié une déclaration dans laquelle elle affirme son engagement en faveur des droits du peuple d’Artsakh, notamment son droit au retour collectif dans sa patrie.

La Commission pour la Défense des Droits Fondamentaux du Peuple d’Artsakh a été créée le 18 janvier 2024, en réponse au nettoyage ethnique infligé à l’Artsakh par la dictature d’Azerbaïdjan en septembre dernier. Sa création survient dans un contexte marqué par la décision de la Cour Internationale de Justice (CIJ) du 17 novembre 2023 qui exige de l’Azerbaïdjan qu’il garantisse le retour sûr et sans entrave des populations déplacées de force. Face à ce nettoyage ethnique, la Commission a été mandatée par l’Assemblée nationale en exil de la République d’Artsakh pour défendre les droits fondamentaux du peuple d’Artsakh et pour œuvrer à leur réinstallation collective dans leur patrie dans des conditions sûres et dignes.

Continuer la lecture de « Engagement pour l’Artsakh : Défense des Droits Fondamentaux »

Le Sénat condamne l’Azerbaïdjan et rappelle son soutien sans faille à l’Arménie et à l’Artsakh

Le Sénat a adopté hier à la quasi-unanimité (336 voix pour ; 1 seule voix contre) une proposition de résolution transpartisane visant à condamner l’offensive militaire de l’Azerbaïdjan au Haut-Karabagh et à prévenir toute tentative d’agression et de violation de l’intégrité territoriale de l’Arménie, appelant à des sanctions envers l’Azerbaïdjan et demandant la garantie du droit au retour des Arméniens au Haut-Karabagh.

Continuer la lecture de « Le Sénat condamne l’Azerbaïdjan et rappelle son soutien sans faille à l’Arménie et à l’Artsakh »

Haut Karabagh : Pour le droit et le retour des Artsakhiotes

François Pupponi, Président du Cercle d’Amitié France-Artsakh

Le 17 novembre 2023, la Cour Internationale de Justice (CIJ) a rendu une ordonnance quelques semaines après l’agression militaire perpétrée par les forces armées azerbaïdjanaises le 19 septembre 2023, violant les principes fondamentaux du droit international et provoquant un nettoyage ethnique des Arméniens du Haut-Karabagh. Dans le même temps, d’autres mesures ont été prises en Europe et aux Etats-Unis pour permettre le droit et le retour des Artsakhiotes sur leurs terres historiques.

L’ordonnance de la CIJ entérine le droit absolu des Arméniens du Haut-Karabagh à y retourner librement en sécurité. La Cour conclut notamment que l’Azerbaïdjan doit veiller à ce que toute personne ayant quitté le Haut-Karabakh après le 19 septembre 2023 et qui souhaiterait y retourner soit en mesure de le faire en toute sécurité, librement et rapidement et que toute personne qui y serait retournée et qui souhaiterait y rester ne fasse pas l’objet de recours à la force ou d’intimidation susceptible de l’inciter à fuir. Par ailleurs, la Cour a engagé la République d’Azerbaïdjan, de protéger et de préserver les documents et registres liés à l’enregistrement, à l’identité, et à la propriété privée des Arméniens du Haut-Karabagh.

Continuer la lecture de « Haut Karabagh : Pour le droit et le retour des Artsakhiotes »

Azerbaïdjan, la parade militaire de la honte

François Pupponi, président du Cercle

Ce mercredi 8 novembre, l’Azerbaïdjan célèbre sa « fête du drapeau » lors d’une parade militaire en grandes pompes à Stepanakert, capitale de l’Artsakh, rebaptisé Khankendi, pour marquer la victoire sur les Arméniens du Haut-Karabagh. Cette victoire a été obtenue en violation de tous les accords internationaux, en ayant recours à une épuration ethnique et à des pratiques relevant d’un état terroriste.

L’attaque des troupes azerbaïdjanaises sur la République du Haut-Karabagh le 19 septembre dernier est intervenue après dix mois de blocus imposé aux 120 000 habitants et dénoncée par les plus hautes autorités comme la Cour Internationale de Justice dans une ordonnance du 22 février 2023.

Ces pratiques, associées à un discours de haine ethnique promue par le régime azerbaïdjanais, n’ont laissé aucune chance à une population exsangue et désarmée. Le départ forcé de tous les Arméniens du Haut-Karabagh est reconnu aujourd’hui comme une épuration ethnique dans une Résolution du Parlement européen du 5 octobre 2023 et par la Ministre des Affaires étrangères, Catherine Colonna.

Continuer la lecture de « Azerbaïdjan, la parade militaire de la honte »

Agression de l’Artsakh : le Cercle d’Amitié France-Artsakh appelle à des sanctions unilatérales de la France contre l’Azerbaïdjan

Le Cercle d’Amitié France-Artsakh condamne avec la dernière vigueur l’injustifiable agression militaire dont s’est à nouveau rendu coupable l’Azerbaïdjan envers les populations arméniennes de la République d’Artsakh.

Contrevenant à tous ses engagements, les forces armées azerbaïdjanais ont lancé ce mardi 19 septembre une nouvelle attaque massive sur toute la ligne de cessez-le-feu. Cette attaque mobilisant drones, tirs d’artillerie et mouvements de troupes a déjà conduit à de nombreuses victimes civiles parmi les Artsakhiotes dont des enfants.

Continuer la lecture de « Agression de l’Artsakh : le Cercle d’Amitié France-Artsakh appelle à des sanctions unilatérales de la France contre l’Azerbaïdjan »

Le Cercle d’Amitié France-Artsakh salue l’élection du nouveau président de la République d’Artsakh

En dépit du blocus criminel de l’Azerbaïdjan, les Artsakhiotes enclavés et affamés ont démocratiquement désigné Samvel Shahramanyan comme nouveau Président de la République

Le Cercle d’Amitié France-Artsakh salue l’élection de Samvel Shahramanyan comme nouveau président de la République d’Artsakh. Dans un contexte d’Union sacrée dû à la grave crise humanitaire que traverse le pays, monsieur Shahramanyan a été élu à la majorité de vingt-deux des trente-trois députés de l’Assemblée nationale, en pleine conformité avec la Constitution nationale du pays.

Samvel Shahramanyan, nouveau président de la République d’Artsakh
Continuer la lecture de « Le Cercle d’Amitié France-Artsakh salue l’élection du nouveau président de la République d’Artsakh »

Blocus de l’Artsakh – François Pupponi témoigne

Du 29 au 31 août, une délégation d’élus français a conduit un convoi humanitaire d’une dizaine de camion chargés d’aide alimentaire jusqu’au village frontalier de Kornidzor (Arménie), dans l’espoir de passer le pont d’Hakari et de ravitailler les citoyens de la République d’Artsakh (Haut-Karabagh) menacés de famine. Cette délégation était composée d’Anne Hidalgo, de Bruno Retailleau, de Xavier Bertrand, de Jeanne Parseghian, de Michèle Rubirola, de Patrick Karam, de Sonia Zdorovtzoff et de François Pupponi, Président du Cercle d’Amitié France-Artsakh.

François Pupponi, Président du Cercle d’Amitié France-Artsakh

Les forces armées de la dictature d’Azerbaïdjan qui exercent le blocus de ce pays ne les ont pas laissés passer et la délégation a dû rebrousser chemin.

Continuer la lecture de « Blocus de l’Artsakh – François Pupponi témoigne »

Luis Moreno Ocampo: la politique de l’Azerbaïdjan à l’encontre des Arméniens d’Artsakh est constitutive d’un crime de génocide

Dans un rapport de 28 pages rendu public ce 8 août, Luis Moreno Ocampo, ancien procureur général de la Cour Pénale Internationale (CPI) a estimé que “Le blocus du corridor de Lachine par les forces de sécurité azerbaïdjanaises, qui empêchent l’accès au Haut-Karabagh de toute nourriture, de tout matériel médical et d’autres produits de première nécessité […] devrait être considéré comme un génocide contre les Arméniens ethniques du Haut-Karabakh en vertu de l’article II, (c) de la Convention sur le génocide : « Le fait d’infliger intentionnellement au groupe des conditions d’existence devant entraîner sa destruction physique »”. 

Luis Moreno Ocampo avait été le premier procureur de la CPI de 2003 à 2012 qui, sous son mandat, a instruit les crimes contre l’Humanité commis en Ouganda, en République démocratique du Congo, en République centrafricaine et au Darfour. Ce spécialiste incontesté du droit pénal international avait été sollicité le 29 juillet dernier par Araïk Haroutiounian, le Président de la libre République d’Artsakh (Haut-Karabagh) à propos du blocus total opéré par la dictature Aliev à l’encontre de son peuple. 

Continuer la lecture de « Luis Moreno Ocampo: la politique de l’Azerbaïdjan à l’encontre des Arméniens d’Artsakh est constitutive d’un crime de génocide »