Blocus de l’Artsakh – François Pupponi témoigne

Du 29 au 31 août, une délégation d’élus français a conduit un convoi humanitaire d’une dizaine de camion chargés d’aide alimentaire jusqu’au village frontalier de Kornidzor (Arménie), dans l’espoir de passer le pont d’Hakari et de ravitailler les citoyens de la République d’Artsakh (Haut-Karabagh) menacés de famine. Cette délégation était composée d’Anne Hidalgo, de Bruno Retailleau, de Xavier Bertrand, de Jeanne Parseghian, de Michèle Rubirola, de Patrick Karam, de Sonia Zdorovtzoff et de François Pupponi, Président du Cercle d’Amitié France-Artsakh.

François Pupponi, Président du Cercle d’Amitié France-Artsakh

Les forces armées de la dictature d’Azerbaïdjan qui exercent le blocus de ce pays ne les ont pas laissés passer et la délégation a dû rebrousser chemin.

Continuer la lecture de « Blocus de l’Artsakh – François Pupponi témoigne »

Luis Moreno Ocampo: la politique de l’Azerbaïdjan à l’encontre des Arméniens d’Artsakh est constitutive d’un crime de génocide

Dans un rapport de 28 pages rendu public ce 8 août, Luis Moreno Ocampo, ancien procureur général de la Cour Pénale Internationale (CPI) a estimé que “Le blocus du corridor de Lachine par les forces de sécurité azerbaïdjanaises, qui empêchent l’accès au Haut-Karabagh de toute nourriture, de tout matériel médical et d’autres produits de première nécessité […] devrait être considéré comme un génocide contre les Arméniens ethniques du Haut-Karabakh en vertu de l’article II, (c) de la Convention sur le génocide : « Le fait d’infliger intentionnellement au groupe des conditions d’existence devant entraîner sa destruction physique »”. 

Luis Moreno Ocampo avait été le premier procureur de la CPI de 2003 à 2012 qui, sous son mandat, a instruit les crimes contre l’Humanité commis en Ouganda, en République démocratique du Congo, en République centrafricaine et au Darfour. Ce spécialiste incontesté du droit pénal international avait été sollicité le 29 juillet dernier par Araïk Haroutiounian, le Président de la libre République d’Artsakh (Haut-Karabagh) à propos du blocus total opéré par la dictature Aliev à l’encontre de son peuple. 

Continuer la lecture de « Luis Moreno Ocampo: la politique de l’Azerbaïdjan à l’encontre des Arméniens d’Artsakh est constitutive d’un crime de génocide »

L’Artsakh au bord de l’extermination : la France doit passer des mots aux actes

François Pupponi, Président du Cercle d’Amitié France-Artsakh

Le blocus exercé par l’Azerbaïdjan depuis le 12 décembre 2022 à l’encontre des territoires encore libres et peuplés de la République d’Artsakh (Haut-Karabagh) a pris un tournant encore plus dramatique avec, du 15 au 25 juin, l’érection par le régime de Bakou d’un mur physique empêchant tout trafic routier avec l’Arménie voisine. Dans un jeu cynique destiné à tromper la communauté internationale sur ses intentions, l’Azerbaïdjan a déplacé ce mur ce 25 juin sans pour autant que soit à nouveau autorisée la libre circulation entre les deux Etats arméniens.

Depuis lors, même les convois du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et des forces russes de maintien de la paix qui assuraient le maigre ravitaillement des Artsakhiotes sont empêchés de passer, une situation qui présage de l’affamement délibéré par l’Azerbaïdjan des 120 000 habitants du pays.

Continuer la lecture de « L’Artsakh au bord de l’extermination : la France doit passer des mots aux actes »

Plus de 170 élus demandent à la France de sauver le Haut-Karabagh arménien

Dans une tribune inédite parue dans le Figaro ce lundi 12 juin, plus de 170 parlementaires et élus LR emmenés par Gérard Larcher, Président du Sénat et deuxième personnage de l’Etat dans l’ordre protocolaire demandent au gouvernement et au Président Macron d’exiger et d’imposer à la communauté « la garantie absolue » que les négociations en cours entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan excluent « tout processus d’épuration ethnique des Arméniens du Haut-Karabagh » et qu’un mandat soit donné à cet effet « à une force d’interposition internationale qui suppléera les forces russes de maintien de la paix ».

« Nous soutenons sans réserve cette demande car en l’absence de réaction française et occidentale, c’est un massacre annoncé qui attend les cent-vingt mille Arméniens du Haut-Karabagh. Le Président Aliev ne fait aucunement mystère de l’épuration ethnique qu’il leur réserve » a commenté François Pupponi, le Président du Cercle d’Amitié France-Artsakh qui appelle « toutes les forces politiques à se joindre à cet appel, à demander au gouvernement et au Président de la République d’être au rendez-vous de l’Histoire et qu’Emmanuel Macron se pose comme le défenseur des Arméniens du Haut-Karabagh. Si on peut saluer les déclarations du Président de la République il faut passer maintenant des mots aux actes pour ne pas être demain accusé d’avoir été complice d’un nouveau génocide »

Continuer la lecture de « Plus de 170 élus demandent à la France de sauver le Haut-Karabagh arménien »

Le Cercle d’Amitié France-Artsakh soutient l’Artsakh libre et indépendant

François Pupponi
Président du Cercle d’Amitié

Le Cercle d’Amitié France-Artsakh relève avec consternation les propos tenus ce lundi 22 mai par Nikol Pachinian, le Premier ministre de la République d’Arménie, selon qui « l’Arménie reconnaît l’intégrité territoriale de l’Azerbaïdjan sur 86 600 kilomètres carrés, en supposant que l’Azerbaïdjan reconnaisse le territoire arménien de 29 800 kilomètres carrés ».

Observateur attentif des processus en cours, le Cercle considère que les conditions dans lesquelles cette déclaration – qui fait fi du choix exprimé par les populations artsakhiotes concernées – a été extorquée ne peuvent conduire à une décision librement consentie dans le cadre de négociations juste et agréées. Cette déclaration est en conséquence nulle et non avenue.

Continuer la lecture de « Le Cercle d’Amitié France-Artsakh soutient l’Artsakh libre et indépendant »

L’Azerbaïdjan parachève son blocus de l’Artsakh la veille de la date anniversaire du génocide des Arméniens

Un blocus impitoyable condamne à mort les 120 000 Artsakhiotes

Ce 23 avril, les forces azerbaïdjanaises ont pris le contrôle du pont de Hakari assurant la jonction physique entre l’Arménie et le couloir de Latchine. Ce verrouillage du couloir de Latchine côté Ouest vient parachever le blocage dudit couloir déjà opéré côté Est au niveau de la ville occupée de Chouchi.

Continuer la lecture de « L’Azerbaïdjan parachève son blocus de l’Artsakh la veille de la date anniversaire du génocide des Arméniens »

Français et Européens condamnent unanimement la menace d’épuration ethnique que fait peser l’Azerbaïdjan sur l’Artsakh/Haut-Karabagh

100ème jour du blocus imposé par l’Azerbaïdjan à l’Artsakh / Haut-Karabagh

François Pupponi, Président du Cercle

Le blocus de l’Azerbaïdjan contre la République d’Artsakh/Haut-Karabagh et ses habitants arméniens dure depuis maintenant cent jours, trahissant les intentions par ailleurs ouvertement avouées de l’Azerbaïdjan de mettre en œuvre l’épuration ethnique de ce pays. Ce dessein criminel comme celui de reprendre sa guerre de conquête à l’encontre de l’Arménie rencontrent des condamnations de plus en plus claires de diverses instances régionales, nationales et européennes.

Continuer la lecture de « Français et Européens condamnent unanimement la menace d’épuration ethnique que fait peser l’Azerbaïdjan sur l’Artsakh/Haut-Karabagh »

Cour Internationale de Justice: l’Azerbaïdjan doit mettre un terme au blocus de l’Artsakh

M. François Pupponi, Président du Cercle d’Amitié France-Artsakh

Dans une ordonnance rendue ce 22 février, la Cour Internationale de Justice – sise à La Haye (Pays-Bas) – Indique que « La République d’Azerbaïdjan doit […] prendre toutes les mesures dont elle dispose afin d’assurer la circulation sans entrave des personnes, des véhicules et des marchandises le long du corridor de Latchine dans les deux sens ».

Cette ordonnance est rendue à titre conservatoire dans l’attente de la décision finale et conformément aux obligations qui incombent à l’Azerbaïdjan comme à l’ensemble des Etats parties à la Convention internationale sur l’élimination de toutes les formes de discrimination raciale.

Continuer la lecture de « Cour Internationale de Justice: l’Azerbaïdjan doit mettre un terme au blocus de l’Artsakh »

De nouveaux membres adhèrent au Cercle d’Amitié France-Artsakh pour réclamer la levée du blocus de la République d’Artsakh

En cette journée du 35ème anniversaire du Mouvement Karabagh, le Cercle d’Amitié France-Artsakh, présidé par François Pupponi, est heureux d’accueillir plusieurs nouveaux membres engagés aux côtés du peuple artsakhiote. Les nouveaux adhérents sont :

  • Sabrina AGRESTI-ROUBACHE, Députée des Bouches-du-Rhône
  • Clémentine AUTAIN, Députée de Seine-Saint-Denis
  • Aurore BERGÉ, Députée des Yvelines
  • Jérôme BUISSON, Député de l’Ain
  • Pierre DHARREVILLE, Député des Bouches-du-Rhône
  • Olivier FAURE, Député de Seine-et-Marne
  • Alexandra MARTIN, Députée des Alpes-Maritimes
  • Elisa MARTIN, Députée de l’Isère
  • Emmanuelle MENARD, Députée de l’Hérault
  • Julien ODOUL, Député de l’Yonne
  • Aurélie PIRILLO, Conseillère de Paris
  • Stéphane RAMBAUD, Député du Var
  • Sarah TANZILLI, Députée du Rhône

Cette permanence d’intérêt pour l’Artsakh démontre que la question politique de son statut n’est pas réglée et qu’elle reste à l’ordre du jour des personnalités politiques françaises.

Continuer la lecture de « De nouveaux membres adhèrent au Cercle d’Amitié France-Artsakh pour réclamer la levée du blocus de la République d’Artsakh »

L’Artsakh sous blocus depuis 45 jours : crise humanitaire et actions à envisager

Préoccupé par la situation dramatique de la population artsakhiote à la suite du blocus imposé par l’Azerbaïdjan depuis 45 jours, le Président du Cercle d’Amitié France-Artsakh François Pupponi a convié ses membres à une nouvelle session des Rencontres de l’Artsakh, tenue le 25 janvier 2023.


Depuis 45 jours le régime de Bakou tient prisonniers plus de 120 000 Arméniens d’Artsakh en bloquant le corridor de Latchine par des prétendus « éco-activistes ». Les enquêtes faites par des journalistes ont rapidement démontré qu’il s’agit en réalité des fonctionnaires azerbaidjanais, des militants ultranationalistes, pour certains des militaires azéris, qui se présentent comme des « écologistes ».

Continuer la lecture de « L’Artsakh sous blocus depuis 45 jours : crise humanitaire et actions à envisager »